logo

Réhabilitation esthétique et fonctionnelle avec mise en charge immédiate

  • Sourire initial
  • Profil initial
  • Situation intrabuccale initiale
  • Radios initiales
  • Relevé des mesures esthétiques avec le Ditramax
  • Analyse esthétique et fonctionnelle initiale après marquage du modèle au Ditramax
  • Préparation du guide chirurgical
  • Chirurgie guidée
  • Guide post chirurgical
  • Vue occlusale post chirurgical
  • Vue occlusale du provisoire de mise en charge immédiate
  • Provisoire à émergences directes
  • Provisoire de mise en charge immédiate
  • Cicatrisation provisoire
  • Panoramique post opératoire
  • Cicatrisation des implants
  • Empreinte définitive
  • Bridge définitif
  • Situation intrabuccale finale
  • Sourire final
  • Profil final
  • Sourire avant / après
  • Profil avant / après
  • Situation intrabuccale avant / après

Case détaillé

L’implantologie moderne ne peut dissocier le geste chirurgical de la réflexion prothétique. Le projet prothétique pré-chirurgical est la seule garantie qui permet d’avoir des positions et des axes implantaires compatibles avec la future prothèse d’usage.
Le guide chirurgical est la projection du projet prothétique. Dans les situations d’émergence naturelle comme dans le cas clinique illustré ici, toute erreur supérieure à 2 ou 3 mm peut générer des désordres prothétiques majeurs ayant des conséquences gravissimes sur la bonne suite du traitement.

La temporisation joue également un rôle fondamental. Elle va tout d’abord donner une proposition esthétique et fonctionnelle des futures dents. Elle assure également le modelage gingival des tissus peri-implantaires, afin d’obtenir la composition dento-goingivale la plus naturelle possible.

Après un delai de 6 mois et l’obtention de l’ostéointegration et la maturation des tissus mous, la réalisation de la prothèse d’usage peut débuter. L’utilisation de la CFAO prend ici tout son sens pour la conception d’une armature totalement passive. Le céramiste peut alors commencer la stratification en s’aidant des photos, du modèle des provisoires et du marquage du modèle par le système Ditramax.

La position de référence occlusale est, sur ces cas d’arcade complète, la relation centrée. Le prothésiste va organiser toute l’occlusion dans cette situation afin d’assurer le centrage, le calage et le guidage des arcades dentaires.

Les protocoles d’EIMFI chez l’édenté total apportent de nombreux bénéfices par rapport aux thérapeutiques implantaires conventionnelles. En limitant le nombre de chirurgies et grâce à des restaurations fixes tout au long du traitement, le patient bénéficie d’un confort immédiat à la fois physique et psychologique.

La réussite d’une reconstruction supra-implantaire totale est avant tout basée sur la prise en considération des impératifs chirurgicaux et prothétiques de la situation clinique. Ainsi, depuis le projet thérapeutique jusqu’à la prothèse d’usage, le cahier des charges biologique, fonctionnel et esthétique est scrupuleusement respecté.

  • Share